26 juin 2007

Mr BigDeal passe à l'attaque

Flash back, acte 1: Mr BigDeal "reprend en main" l'affaire Cellules Epiques.

Nous lui avions expliqué que les gars de Cellules Epiques, c'était pas des gentils, qu'ils essayaient de nous soutirer toutes nos inventions et tous nos sous et qu'il fallait se méfier.
Mr BigDeal part, la fleur au fusil. Il revient tout content en disant "c'est bon, ils ne sont plus fachés contre nous, je leur ai donné tout ce qu'ils voulaient!!" Tout ce qu'ils voulaient, au bas mot, a une valeur potentielle de 50 millions d'ozols par an pour les 10 prochaines années.... je n'exagère pas, si si c'est vrai, c'est incroyable, même moi je ne réalise pas bien ce que ça représente des chiffres pareils.. 500 000 000 ozols au total, voire 1 000  000 000 ozols.  Ouf.. trop de zéros.
Donc Mr BigDeal, content d'avoir fait à nos amis de Cellules Epiques un cadeau de 1 000 000 000 d'ozols ne comprend pas pourquoi nous ne sommes pas contents. Pour résoudre le problème, Mr BigDeal prend le taureau par les cornes et sort l'arme ultime: il organise-une-réunion.

Acte 2, salle de réunion de l'Etat Major, 18ème étage.
Forces en présence: Mr BigDeal, Gargamel (Grand Chef des finances), Delta Bravo (Grande Prêtresse des brevets), Oui-Oui, qui a vu de la lumière et qui est entré, Poulette ma copine juriste et mon pote Féfé, qui est aussi mon chef direct. Et moi bien sûr, je m'appelerais Sous-Merde pour bien marquer ma position dans l'organigramme.
Sujet du litige: toujours l'affaire Cellules Epiques.

Mr BigDeal présente son projet de contrat avec Cellules Epiques (celui où on perd potentiellement 1 000 000 000 d'ozols, donc). Puis il se tourne vers nous: "c'est ce que vous m'aviez dit de faire, pourquoi n'êtes vous plus d'accord?"

...Un ange passe...

...Gargamel et Mr BigDeal se volent dans les plumes...

Ma copine Poulette, toujours  super zen, sort dans un moment d'accalmie la solution qu'on  réclame depuis 6 mois. Oui-Oui abonde dans son sens, on s'y met aussi, la motion est adoptée sous la pression de Gargamel.
Mr BigDeal n'est vraiment pas heureux. Il repart au front "oui mais la dernière fois vous étiez tous d'accord" dit-il d'un ton haineux et agressif.

Et là, la boulette... j'ai perdu mon sang-froid... que vous voulez-vous, quelques heures de sommeil interrompu par des pleurs, des "biberons!!" et des "maman, z'ai fait caca", un lever avant le soleil (et à cette époque ça fait tôt, je vous assure), déposage de Louloutte à la crèche en larmes, moi le coeur gros, et tout ça pour écouter des conneries pareilles!!!
Donc j'ai craqué, j'ai ramassé mon stylo par terre, et là ignominie des ignominies, j'ai osé le reposer un peu fort sur la table. Le radar à coupable de Mr BigDeal s'est automatiquement tourné vers moi, on aurait cru un rapace fondant sur sa proie: "pourquoi vous avez tapé sur la table? vous n'êtes pas d'accord?" (dans ces cas-là, le silence est mon meilleur ami). Féfé, mon sauveur, n'écoutant que son courage, monte au créneau et change le sujet.

Fin de l'histoire, pensais-je. Féfé m'abreuve de sages conseils, de m'arrêter de m'énerver, etc...
Je rentre à la maison, Mari adoré hallucine quand je lui raconte la réaction de Mr BigDeal et m'explique que j'ai bien le droit de ne pas être d'accord, ce n'est pas un crime. (je l'aime, mon Mari adoré, il est si fort!!!)

Acte3: ce matin, petit message délicat dans ma boîte à lettres: "Chère sous-merde," (Mr BigDeal met toujours les formes) "Chère Sous-merde, donc, J'ai cru comprendre par votre geste de mauvaise humeur au cours de la réunion avec Gargamel que vous n'étiez pas d'accord avec la présentation que j'ai faite de la conclusion de la réunion que nous avions tenue pour examiner la solution de l'affaire Cellules Epiques." (un peu embrouillé, pas vrai? je recopie texto son message) "C'est pourtant exactement ce qui avait été conclu au terme de cette réunion. Merci de prendre rendez-vous avec [Sous-merde-secrétaire] pour que nous en parlions calmement"

Donc, si je reprends bien les faits, Mr BigDeal, chef suprême au pouvoir presque illimité, est troublé parce que moi, Sous-Merde sans aucune envergure, je ne suis pas d'accord avec lui???? Et il va m'engueuler pour ca??? Mais il ne va pas bien dans sa tête!!!

PS: si un inspecteur du travail passe par là et lit ça, je veux bien quelques conseils du genre légaux. Parce que si on a plus le droit de ne pas être d'accord avec ses supérieurs, où va le monde, moi je vous le demande ma bonne dame, où va le monde?

Posté par yenaassez à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mr BigDeal passe à l'attaque

Nouveau commentaire